Des logiciels espions dans le Google Play Store!

Classé dans : Logiciels | 0

 

La firme américaine Google vient de supprimer du Google Play Store des applications contaminées  par un virus espion. Les utilisateurs étaient donc espionnés pendant des mois.

Selon une dernière estimation, certaines applications prennent des photos et enregistrent les conversations des mobinautes, en totale discrétion. La plupart sont facilement téléchargeables sur le Google Play Store.

Google s’est vite empressé de supprimer ces applications espionnes de son catalogue afin de garantir la sécurité de tous les appareils vulnérables comme les tablettes ou les smartphones Android.

Les logiciels espions sont de plus en plus recensés par les compagnies de cybersécurité comme le cabinet de sécurité Lookout. Concrètement, ces logiciels sont des virus malveillants destinés à vous espionner au quotidien. Près de 4000 applications seraient ainsi contaminées par un virus espion nommé SonicSpy. Un pirate vivant en Irak serait en cause.

Des spywares ingénieux

Google, qui s’est vite rendu compte du problème, n’a pas hésité à supprimer trois applications contaminées. Il s’agit de Soniac, Hulk Messenger et de Troy Chat. Disponibles sur le Google Play Store depuis Février 2017, ces applications ont été téléchargées des milliers de fois. Il est vivement conseillé de les supprimer pour protéger vos appareils.

Ces logiciels espions contrôlent totalement les appareils sur lesquels ils sont téléchargés. Ainsi, ils ont la possibilité d‘enregistrer vos conversations, de prendre des photos ou d’envoyer un message. Plus inquiétant encore, ils peuvent télécharger vos données comme les contacts, l’historique ou les photos.Le pirate qui disposerait de tels informations pourrait les utiliser facilement contre vous. Selon les entreprises de sécurité, ce serait pas moins de 73 actions réalisables à distance grâce à ce spyware malveillant. Pour que les utilisateurs ne sachent rien, les applications contaminées disparaissaient de l’écran d’accueil du téléphone ou de la tablette. Vous oubliez ainsi son existence tandis qu’il continuait de vous espionner.

Google s’assure normalement de vérifier toutes les applications disponibles dans son catalogue. On peut se demander comment un logiciel espion de cet envergure a bien pu se faufiler entre les vérifications minutieuse du géant américain. La lutte contre le cyber-espionnage est encore à ses débuts.